La blépharoplastie

Le lifting > Blog > La blépharoplastie
Publié le : 09 Fevrier 2015 à 10:03
La blépharoplastie

Au fil du temps, nos paupières subissent, impuissantes, les agressions extérieures et l'attaque du temps. Il est donc normal que l'on se retrouve avec un regard plus âgé et plus fatigué avant même d'atteindre la retraite. Pour remédier à ce phénomène, il est possible de se maquiller pour dissimuler les imperfections ou de recourir à la chirurgie qui offre un résultat durable. L'intervention chirurgicale des paupières est appelée blépharoplastie.

 

Qu'est-ce que la blépharoplastie ?

La blépharoplastie concerne les paupières supérieures et inférieures. Elle peut corriger un regard fatigué, mais aussi des yeux gonflés surtout si ce phénomène s'explique par la présence de poche graisseuse dans sa partie interne. La blépharoplastie va alors permettre de retirer l'excès de peau et de graisse.

Quand solliciter une blépharoplastie ?

Même s'il est possible de solliciter une blépharoplastie seule, il est préférable de l'associer à d'autres interventions du visage comme un lifting frontal ou cervico-facial. Le résultat sera ainsi plus visible et surtout optimal.

Que faire avant l'intervention ?

Avant une blépharoplastie, il est toujours recommandé de vous entretenir avec le chirurgien plasticien pour connaître ses champs de compétence. En général, le praticien va vous demander un bilan ophtalmologique pour savoir s'il n'y a aucune contre-indication à l'intervention. Le premier entretien avec le professionnel sera pour le patient l'occasion de poser toutes les questions qui le titillent.

La blépharoplastie des paupières supérieures

- Les patients cibles :

Toutes les personnes affichant des paupières supérieures trop lourdes peuvent recourir à une blépharoplastie des paupières supérieures. Par « trop lourde » on entend des paupières ayant un aspect de casquette qui va attrister le regard et l'alourdir surtout lorsque la personne se maquille. Des replis seront visibles dans les coins externes des yeux ce qui va empêcher leur ouverture complète. Ce phénomène est d'autant plus grave lorsqu'une poche de graisse se situe au coin interne de l'oeil.

- L'avant blépharoplastie :

Avant l'intervention proprement dite, le chirurgien va devoir expliquer au patient la différence entre chute des sourcils et excès réel de la paupière supérieure. La première entraîne les paupières supérieures lourdes et nécessite un lifting frontal tandis que la seconde se corrige avec une simple blépharoplastie.

- Le déroulement de l'intervention :

La blépharoplastie est une intervention délicate, car une seule erreur peut changer l'expression du regard du patient et entraîner un aspect creux à l'oeil. C'est pour cela qu'il est conseillé de faire appel à un chirurgien expérimenté et sérieux.

Pour commencer l'opération, le chirurgien va effectuer une incision dans le pli naturel au creux de la paupière. C'est par là que le retrait de l'excédent de peau, de la graisse et de l'hypertrophie du muscle orbitaire va se faire. Une intervention dure entre 45 minutes à une heure et le patient sera, au préalable, mis sous anesthésie locale. Une relaxation par voie intraveineuse peut également être réalisée à la place de l'anesthésie.

La blépharoplastie se fait sous hospitalisation ambulatoire, mais le patient devra arrêter de travailler pendant une à deux semaines.

- La cicatrice :

Puisque l'incision se fera au niveau du pli naturel du creux de la paupière, elle sera invisible sauf au niveau de la partie externe. En effet, située dans un pli de la patte d'oie, la cicatrice sera un peu visible à cet emplacement, mais elle va petit à petit s'estomper au fil des mois.

- Les suites opératoires :

Suite à une chirurgie esthétique des paupières, le patient peut ressentir une gêne pendant deux ou trois jours surtout lorsqu'il ferme les yeux. Cette sensation finira toutefois par disparaître. Les yeux peuvent également devenir plus sensibles à la lumière ou larmoyer. Des ecchymoses pourront apparaître au niveau de la paupière supérieure et même inférieure et se résorberont au bout d'une dizaine de jours.

Le maquillage est totalement interdit dans les cinq premiers jours suivant l'intervention et d'ailleurs, les sutures ne seront retirées qu'au bout de cinq jours.

Enfin, il est conseillé de ne pas exposer les yeux et les cicatrices au soleil dans les six premiers mois pour éviter les complications. Une protection solaire est alors indispensable.

- Les risques et complications :

Les risques et les complications ne doivent jamais être écartés dès lors qu'il s'agit d'une chirurgie et ce, quel que soit le niveau de compétence du chirurgien. Il faut donc savoir qu'une blépharoplastie de la paupière supérieure expose le patient à une sensation d'oeil sec, une impression de conjonctivite doublée d'une petite irritation de la cornée, d'un hématome important, de micro kystes qui donnent à la cicatrice un aspect granuleux et des télangiectasies qui forment des petites lignes rouges sous la peau. Ces lignes peuvent devenir plus apparentes au fil du temps.

- Le tarif :

Une chirurgie de la paupière est plus abordable en Tunisie, mais le tarif se composera toujours des honoraires du chirurgien et ceux de l'anesthésiste ainsi que les tarifs de la clinique.

La blépharoplastie des paupières inférieures

- Les patients cibles :

Dans la plupart des cas, les personnes les plus intéressées par une blépharoplastie des paupières inférieures sont celles qui affichent des yeux cernés. Toutefois, il convient de souligner que les cernes sont parfois le fruit de la teinte naturelle foncée ou bistre de la personne. Dans ce cas-là, la blépharoplastie n'est pas une solution. Par contre, lorsque le cerne est relié à un excès de peau, à un relâchement musculaire ou à la présence d'une hernie graisseuse, la chirurgie peut être réalisée.

- Avant l'opération :

Avant une blépharoplastie de la paupière inférieure, le patient doit s'entretenir avec le chirurgien plasticien pour connaître le déroulement de l'intervention, les suites opératoires et les éventuelles complications. Le praticien lui demandera de faire un examen ophtalmologique pour connaître les éventuelles contre-indications au geste chirurgical ou à l'anesthésie. Il faut savoir que cette chirurgie peut être associée à d'autres corrections du vieillissement du regard comme l'existence de ridules au niveau de la paupière inférieure et de la patte d'oie ou encore l'existence de poches au niveau des pommettes. Ainsi, en même temps que la blépharoplastie, le chirurgien peut en profiter pour effectuer un traitement au laser resurfacing ou une remise en tension musculaire.

- Le déroulement de l'opération :

Pour réaliser une chirurgie de la paupière inférieure, le chirurgien pourra faire appel à deux méthodes différentes à savoir :

Le classique :

Le chirurgien commencera par réaliser une incision sous les cils. Cette technique laissera des cicatrices quasi invisibles, car elles se fondent dans les plis naturels du contour des yeux. L'incision va se terminer jusque dans le pli de la patte d'oie pour corriger les importants relâchements musculaires et cutanés.

L'ablation des hernies graisseuses :

Cette technique se fait par voie conjonctivale et est souvent sollicitée lorsque les patients sont plus jeunes. Elle est souvent associée à un laser resurfacing lorsqu'on remarque un discret relâchement cutané et des ridules.

La durée :

Dans les deux techniques, une intervention dure environ une heure.

L'anesthésie :

La blépharoplastie peut se faire soit sous anesthésie locale, soit sous anesthésie générale.

L'hospitalisation :

Pour une chirurgie des paupières inférieures, le patient devra compter au moins 24 heures d'hospitalisation.

- Les suites opératoires :

Après l'opération, un pansement occlusif sera appliqué et le patient devra le porter pour quelques heures. Ce pansement aide à prévenir les gonflements et ecchymoses qui vont persister pendant environ deux semaines avant de se résorber.

Un oedème conjonctival peut également apparaître, mais il va disparaître au bout de quelques jours. Cet oedème se traduit par une sensation de conjonctivite et il sera traité de manière locale.

Au bout de cinq jours, les fils seront retirés.

Si l'intervention a fait appel au laser resurfacing, une rougeur se fera voir pendant une quinzaine de jours, puis deviendra un peu rose tel un coup de soleil. Cette tâche subsistera pendant trois à quatre mois et durant ce temps, vous pourrez la dissimuler avec de l'anticerne couvrant.

Enfin, même si la blépharoplastie est une chirurgie bénigne, le patient devra faire attention et ne pas exposer l'oeil au froid, au soleil, au brouillard, ...

- Les risques et complications :

Pendant une blépharoplastie des paupières inférieures, le chirurgien ne modifiera aucunement la forme de l'oeil. Si le chirurgien vous dit le contraire, cherchez un autre praticien. Si une impression d'oeil rond perdure pendant plusieurs semaines, l'intervention a raté.

Des hématomes, des gênes oculaires et une rétractation temporaire de la paupière peuvent être remarqués et dans ces cas, il convient de demander l'avis du chirurgien.

Une modification de l'acuité visuelle est également possible et c'est justement pour l'éviter que l'examen ophtalmologique doit être effectué. Cette complication s'explique souvent par la présence d'une pathologie oculaire concomitante.

- Le tarif :

De même que pour la blépharoplastie de la paupière supérieure, celle de la paupière inférieure tient compte des tarifs de la clinique, des honoraires du chirurgien et des honoraires du médecin anesthésiste. Quoi qu'il en soit, les tarifs affichés sont moins chers en Tunisie pour des résultats satisfaisants.

En savoir plus sur le lifting du visage sur : https://www.cosmeticatravel.com/lifting.php