Le Botox : le connaît-on assez pour l'essayer ?

Le lifting > Blog > Le Botox : le connaît-on assez pour l'essayer ?
Publié le : 26 Fevrier 2015 à 16:45
Le Botox : le connaît-on assez pour l'essayer ?

L'injection de botox est la technique de chirurgie plastique la plus utilisée à travers le monde. Elle connaît un essor toujours croissant et seulement en 10 ans (1994-2004), on a recensé 24 fois plus d'injections aux États-Unis.

 

Pourquoi cet engouement pour le botox ?

L'injection de botox est autant appréciée parce que :

- C'est une technique moins invasive puisqu'elle ne nécessite aucune intervention chirurgicale

- Elle donne des résultats immédiatement visibles

Doit-on pour autant y recourir tête baissée ?

Le botox : de quoi s'agit-il exactement ?

Le botox ou toxine botulique est une bactérie mortelle. Il s'agit d'un poison violent qui est 40 millions de fois plus mortel que le cyanure. En effet, non traité, la toxine entraîne une paralysie des muscles ce qui entraîne le décès.

Pourquoi l'utilise-t-on alors en chirurgie esthétique ?

Il faut savoir que le botox utilisé en chirurgie plastique a été purifié et à chaque utilisation, les médecins font très attention à bien le doser.

Il est également utilisé en médecine, mais dans ce cas, il sert surtout à traiter les spasmes musculaires et les sudations excessives. Depuis peu, le botox intervient également dans le traitement de nouveau-nés souffrant d'une hyperproduction de salive. Produit abondamment, le liquide risque d'asphyxier le nourrisson d'où l'importance de soigner cette pathologie. Le botox va alors servir à réduire l'activité des glandes salivaires qui seront légèrement paralysées par le produit.

Quel est le rôle du botox en chirurgie plastique ?

Les injections de botox en chirurgie plastique visent à atténuer les rides d'expression musculaire. Les injections se font alors sur une zone bien précise pour s'attaquer à un muscle précis. En chirurgie esthétique, le botox est surtout utilisé pour réduire les pattes d'oie, les rides du front et les rides de glabelle qui se situent entre les sourcils. Il est également possible de l'utiliser pour atténuer les rides dans le bas du visage et autour de la bouche, mais ces emplacements sont plus risqués.

Il est recommandé de recourir aux services d'un chirurgien expérimenté et reconnu, car un dosage de trop ou une injection mal ciblée peut engendrer de graves conséquences vu que le botox va immédiatement s'attaquer au muscle le plus proche.

Comment se passe l'intervention ?

L'injection de botox ne nécessite pas d'hospitalisation et d'anesthésie. Le patient pourra d'ailleurs rentrer immédiatement chez lui après l'injection.

Elle n'est pas, voire peu douloureuse et de manière générale, les résultats se font voir entre trois à sept jours suivant l'injection.

Le botox donne-t-il des effets permanents ?

Les résultats fournis par l'injection de botox ne dure que trois à quatre mois. Sa durabilité va dépendre de la dose administrée et du patient. Si l'injection affiche des résultats plus durables chez certains patients, ils ne sont que de courte durée chez d'autres.

L'injection entraîne-t-elle des effets secondaires ?

Si le chirurgien vous administre la bonne dose et qu'il a fait l'injection au bon emplacement, les risques d'effets secondaires sont minimes, mais pas inexistantes.

Certains patients parlent de maux de tête, de rougeurs ou d'ecchymoses, mais ils sont passagers et finissent par disparaître d'eux-mêmes.

Soulignons toutefois que des effets secondaires plus importants peuvent être rencontrés dans de très rares cas à raison de 1 %. On cite la descente des sourcils ou de la paupière ou encore de sourcils trop arqués.

La bonne nouvelle c'est qu'une retouche peut être possible, mais la mauvaise c'est que la retouche ne peut être réalisée qu'après 15 jours suivants l'injection. Il vous faudra donc patienter deux semaines pour retrouver votre visage normal.

Aussi, Santé Canada a publié un avertissement contre l'utilisation du botox le 13 janvier 2009. Selon cet organisme, le botox serait à l'origine de nombreuses complications telles que les troubles de la parole, l'affaiblissement musculaire, les problèmes de déglutition, les troubles respiratoires, ..., voire même le décès.

Aucune étude n'a été menée pour confirmer ces hypothèses, toutefois, il convient tout de même de faire attention.

L'injection de botox peut-elle être contre-indiquée ?

Oui, ce n'est pas tout le monde qui peut solliciter l'injection de botox même s'il s'agit d'une technique peu invasive. Les médecins la déconseillent par exemple chez les femmes enceintes et les personnes présentant des troubles musculaires et neurologiques.

Avant de chercher jeunesse éternelle à travers le botox, le mieux est de vous demander si vraiment vous en avez besoin. Il faut aussi essayer de savoir si vous êtes prêts à refaire le traitement tous les quatre mois et si, à long terme, la toxine n'entraîne pas d'autres effets secondaires.

En savoir plus sur l'intervention lifting : https://www.cosmeticatravel.com/lifting.php