Esthétique : gagner quelques années sans passer par la chirurgie

Le lifting > Blog > Esthétique : gagner quelques années sans passer par la chirurgie
Publié le : 13 Mars 2017 à 17:07
Esthétique : gagner quelques années sans passer par la chirurgie

Cinq nouveaux procédés anti-âges ne faisant pas intervenir la chirurgie viennent de faire leur apparition dans le secteur de la médecine esthétique. Ces nouvelles méthodes ont été présentées à l’occasion de l’Imcas 2016 ou International Master Course on Anging Science. Ces méthodes ont pour avantage de pouvoir être recourues à n’importe quel moment de la journée ou de la semaine, lorsque le besoin d’un petit coup de jeune s’en ressent. De quels traitements parle-t-on ?

On régénère la peau sans l’utilisation d’une aiguille : le Prx-t33

 L’injection est mise de côté pour le traitement de la peau grâce à l’apparition du Prx-t33. Il s’agit d’une solution qui stimule la régénération cellulaire. Elle se compose de trichloracétique ou TCA et d’un élément qui élimine l’exfoliation. En général, le recours à cette formule a pour but de revitaliser la peau sans utiliser l’aiguille. Cette méthode est donc sans risque d’engendrer des douleurs comparé à des micro-injections. Mais elle évite également l’apparition de cicatrices, contrairement à un peeling moyen au TCA.

  • Réalisation

En pratique, le Prx-t33 est à appliquer au niveau de la peau telle une crème. Elle peut être utilisée sur le visage, les mains et le décolleté. A partir de massages énergiques jusqu’à l’apparition d’une rougeur, on introduit la formule en profondeur. Après quelques minutes, on passe les zones traitées à l’eau pour les rincer. On termine par une couche de crème réparatrice hydratante.

Cette solution a pour effet un rajeunissement très visible de la peau. Effectivement, les tâches et les relâchements cutanés disparaissent pour faire apparaître une peau éclatante et respirant la santé.

  • Précaution

Le recours au Prx-t33 doit nécessairement être précédé d’un test de tolérance. Pour cause, cette méthode ne convient pas forcément à tous els types de peau. Des brûlures peuvent apparaître sur les peaux sensibles.

  • Fiabilité

Son efficacité n’a pas encore été prouvée. Toutefois, sa réalisation laisse penser à moins de risques par rapport à un traitement par peeling ou par injections.

 

On rajeunit la peau du visage en améliorant sa texture et sa densité avec  le Venus Viva

Pour traiter la peau en profondeur et la rendre plus jeune, le Venus Viva offre des résultats probants. L’appareil a pour rôle de chauffer la peau afin que celle-ci puisse produire plus rapidement du collagène. Il a l’avantage d’offrir plusieurs modes d’utilisation pouvant correspondre à tous les types de peau. Ce radiofréquence nano-fractionnée est, notamment utilisable sur une peau très pigmentée. Pour ce faire, il suffit de régler sa puissance.

  • Réalisation

La peau doit être anesthésiée à l’aide d’une crème 30 à 60 minutes avant le traitement proprement dit. Le médecin dépose un applicateur spécial  au niveau de la peau du visage. Le dispositif prend la forme d’une grille. Celle-ci comporte plusieurs petites pointes qui font apparaître de minuscules trous. C’est par ces trous que vont être émises les radiofréquences afin de traiter la peau en profondeur. Le chauffage provoque une rétraction de la peau sur la zone traitée et même un gainage de l’ovale du visage. Quelques rougeurs apparaissent après l’intervention, toutefois, elles se retirent au bout de 5 jours.

  • Fiabilité

La peau n’apparaît plus ferme que trois mois après le traitement et 3 à 5 séances sont souvent nécessaires pour obtenir les meilleurs résultats. Elles sont à réaliser tous les mois. Toutefois, les médecins garantissent l’apparition d’un changement, même minime, juste après le traitement.

 

On gaine le corps avec des fils résorbables : les fils Princess

Au fil du temps, la peau aura subi plusieurs changements se manifestant notamment par l’apparition de plis très peu esthétiques sur certaines zones du corps. Un instrument coréen permet de retendre certaines fripures. Il s’agit des fils Princess, des fils résorbables très courants dans la pratique chirurgicale.

  • Réalisation

Le médecin réalise une sorte de maillage sous la peau à partir de plusieurs fils reliés à des aiguilles. En tirant petit à petit sur les aiguilles, la peau se retend automatiquement. Cette méthode est recourue essentiellement dans les zones internes des bras, là où les plis ne trouvent aucun autre traitement efficace à ce jour.

  • Fiabilité

La méthode des fils Princess est efficace, mais seulement sur certaines zones du corps. Dernièrement, l’utilisation de fils courts a été expérimentée. Toutefois, comme la première technique, les parties traitables restent bien localisées. Les fils courts conviennent, notamment à la zone au niveau du cou et du décolleté, mais pas sur les cuisses, le nombril ou encore les genoux.

De plus, le maillage peut ne pas être efficace lorsque la peau est trop fine. La même réserve est évoquée par les médecins dans le cas d’une quantité de collagène faible. Quoi qu’il en soit, aucun effet secondaire n’est à craindre, outre le risque de l’apparition de paquets. Cette méthode est donc encore à améliorer.

 

On rajeunit le regard avec des paupières plus lisses  grâce au Plexr

L’un des aspects les plus flagrants de l’effet du vieillissement est l’apparition des petites ridules autour de l’œil. Pour s’en débarrasser, une nouvelle technologie est apparue dans la médecine esthétique.  Il s’agit du Plexr, une sorte de gros stylo qui serait capable de réaliser une « blépharoplastie » ou une chirurgie des paupières.  L’appareil aurait aussi un effet esthétique sur les ridules qui se trouvent autour de l’œil et des lèvres.

  • Réalisation

Le médecin commence par appliquer une crème anesthésiante sur la zone à traiter. Il place le stylo à quelques millimètres de la peau en prenant soin de ne pas entrer en contact directe avec celle-ci. A l’aide de tirs rapprochés, l’appareil libère de l’énergie. Cette dernière carbonise les cellules de l’épiderme, ce qui engendre la rétractation de la peau. Le processus laisse apparaître des micro-croûtes qui disparaitront au bout de quelques jours.  Un gonflement peut aussi se former au niveau des paupières et peut persister durant les deux jours qui suivent le passage chez le médecin. Une rougeur restera présente durant deux semaines, toutefois, celle-ci peut facilement être masquée sous un bon maquillage.

En général, les activités quotidiennes peuvent reprendre trois à quatre jours après le traitement. Toutefois, pour que les résultats soient efficaces, il est conseillé de subir quatre séances au Plaxr.

  • Précautions 

En ce qui concerne les précautions reliées à ce traitement, le médecin doit faire en sorte d’effectuer des passages brefs le long de la zone à traiter. Un contact trop long de la peau avec l’appareil pourrait engendrer des brûlures. Par ailleurs, après le traitement, il est primordial de protéger la peau des UV. Dans le cas contraire, une hyperpigmentation peut apparaître, ralentissant la cicatrisation.

  • Fiabilité ?

La fiabilité de cette technique au Plexr n’est pas encore prouvée puisque le traitement vient tout juste d’apparaître. Son efficacité et la durée de l’apparition de ses résultats restent également sans réponse. Pour l’heure, le recours au Plexr est surtout conseillé pour le traitement des débuts de rides et des petits plis localisés.

On comble les rides avec de l’acide hyaluronique par le Teosyol Pen

Le Teosyol Pen est un stylo filaire à moteur dont la pointe a été remplacée par une seringue gorgée d’acide hyaluronique.  L’avantage du recours à cette technologie est l’absence de douleur et de rougeurs après le traitement.

  • Réalisation

Comme dans toute injection d’acide hyaluronique, l’utilisation du Teosyol Pen consiste à un comblement localisé des rides à partir de cette substance. Mais la particularité de l’appareil est que l’injection est réalisée d’une manière plus précise. Le débit de la substance injectée est également plus lent. Ce type d’injection motorisé est donc plus efficace par rapport à un traitement à la main.

  • Fiabilité

D’après les sondages effectués auprès des patients qui y ont déjà eu recours, cette technologie est tout à fait indolore dans 70% des cas. Pour les 30% restants, des douleurs sont survenues, mais en faible intensité. Le traitement ne laisse également aucun effet secondaire et les patients récupèrent plus rapidement par rapport à un traitement classique fait à la main.

 

On transpire moins avec les ondes ultra courtes du Miradry

Ceux qui sont victimes d’une sudation excessive peuvent avoir recours à la réduction de la transpiration. Pour ce faire, le médecin utilise un appareil appelé Miradry. Ce dernier émet des ondes ultra courtes qui ont pour rôle d’éliminer les glandes sudorales. Cette méthode provoque une importante réduction de 80% de la transpiration au niveau  des aisselles.

  • Réalisation

Une anesthésie au niveau de chaque aisselle est réalisée sous forme de multiples piqûres espacées de 1 centimètre chacune. A partir d’un système de quadrillage, l’énergie est émise d’une manière précise pour que l’effet soit satisfaisant.

  • Fiabilité

Cette technique est fiable et sans risque. Effectivement, les résultats perdurent durant plusieurs mois. La réduction de la transpiration au niveau des aisselles n’a également aucun effet néfaste sur le reste de l’organisme puisqu’elle ne concerne que 2% de la transpiration totale réalisée par le corps humain.