Lifting : quelles sont les complications ?

Le lifting > Blog > Lifting : quelles sont les complications ?
Publié le : 27 Juillet 2017 à 14:52
Lifting : quelles sont les complications ?

Le lifting est une intervention chirurgicale qui permet de retrouver une seconde jeunesse. Cela consiste à injecter des produits spécifiques sur diverses parties du corps, surtout au niveau du visage, pour en atténuer les rides et ridules. Même s’il s’agit d’une opération non-invasive, il comporte toutefois des complications et des risques à ne pas négliger. Quels sont-ils ?

Le lifting, une nécessité ?

C’est du moins ce que pense 45 % des Françaises qui ont dépassé les 50 ans. Elles ne considèrent plus cette intervention comme un caprice ou un luxe, mais plutôt un besoin qu’il leur faut satisfaire pour effacer les traces du temps.

Quoi qu’il en soit, il faut qu’elles gardent en tête que cette nécessité a un prix et qu’elle n’est pas exempte de complications. 

Les risques les plus courantes

Parmi les complications les plus souvent rencontrées, on peut citer :

  • Les nécroses :

Elles touchent surtout les fumeurs et peuvent arriver même si ces derniers respectent le délai imposé de sevrage avant et après l’intervention

  • Les infections :

On pense souvent que les infections sont dues à un manque d’hygiène, mais ce n’est pas forcément le cas. En effet, elles peuvent être causées par l’absence de défense immunitaire ou encore par le diabète. L’infection peut prendre diverses formes comme les démangeaisons, les frissons, la fièvre ou encore l’inflammation. Selon une enquête menée auprès de 800 personnes, elle toucherait 0, 6 % des personnes qui se sont offert un lifting du visage. Le taux est donc très faible, mais c’est la complication qui survient le plus après ce type de chirurgie esthétique. De plus, les professionnels de la santé ont remarqué que la bactérie responsable de ces infections, les staphylocoques dorés, ont une forte résistance au traitement antibiotique classique.

  • La paralysie faciale :

Elle peut survenir si un nerf a été accidentellement endommagé par l’intervention. Les risques sont plus importants lors d’un lifting du visage puisque le nerf facial y est très sensible. Selon les professionnels, la probabilité de survenue de cet accident se situe entre 0, 5 à 2, 6 %. Elle peut toutefois atteindre les 7 % lorsque l’intervention touche l’angle de la mâchoire et la peau autour de l’oreille.

  • Les hématomes :

Les hommes en souffrent plus que les femmes à raison de 7 à 9 % contre 1, 3 %. Elles sont surtout favorisées par le tabagisme, l’hypertension ou encore la prise de certains types de médicaments. Les hématomes apparaissent le plus souvent dans les 12 jours qui suivent l’opération.

A part ces complications, on peut également citer la mauvaise évolution de la cicatrice. 

En savoir plus sur le lifting en Tunisie ici.