Les différents types de peeling

Le lifting > Blog > Les différents types de peeling
Publié le : 27 Decembre 2017 à 08:34
Les différents types de peeling

Le peeling est un soin esthétique qui permet de gommer les effets du temps sur la peau. Cela lui redonne vitalité, élasticité et un teint plus éclatant. Il en existe différentes variantes qui sont ...

Le peeling superficiel ou peeling doux

Quand on parle de peeling superficiel, on distingue :

  • le peeling aux AHA (alpha hydroxy acide) ou peeling aux acides de fruits :

C’est le peeling le plus doux qui existe. Le produit utilisé se compose d’acide glycolique, d’acide salicylique et d’autres acides issus de plantes et de fruits tels que l’acide phytique. Ce dernier est surtout utilisé pour traiter l’acné. Avec cette première variante, le peeling reste superficiel et vise à redonner de l’éclat à la peau. Il supprime les cellules mortes qui empêchent l’épiderme de respirer, booste la production de collagène et donne un effet bonne mine assuré.

Par ailleurs, il unifie le grain de peau, supprime les petites imperfections du visage (cicatrices d’acné, pores dilatés, légères rougeurs, ...) et limite la production de sébum qui entraîne la formation de points noirs et de boutons.

Cette forme de peeling engendre une légère desquamation et après le soin, le patient peut immédiatement reprendre ses activités quotidiennes. Le tout se déroule en quelques minutes et faire une série de trois à cinq séances, espacées de 15 jours chacune, est conseillé pour un résultat optimal.   

  • le peeling au TCA (acide trichloracétique) :

C’est la formule la plus en vogue du moment. Ce produit est soluble dans l’eau et peut être mélangé à d’autres substances comme le propylène glycol, la glycérine ou encore des saponines. Des produits en kits sont aujourd’hui disponibles sur le marché pour faire son peeling chez soi. Leur concentration varie entre 15 à 20 %. 

Cette variante agit efficacement contre les acnés, les taches brunes superficielles, les ridules, le photo vieillissement au soleil, les kératoses (altération de la texture de la peau avec épaississement à certains endroits), la peau sèche, la peau grise et la peau terne du fumeur. A l’issue du soin, on se retrouve avec une peau plus douce et plus éclatante.  

Cette forme de peeling peut également être utilisé pour les mains, le décolleté et le cou. Lorsqu’on l’associe à une dermabrasion, il permet de traiter les vergetures.

Pour un résultat optimal, il faut le répéter régulièrement avec deux séances espacées d’une à deux semaines.

Le peeling moyen

Le TCA est ici le produit utilisé, mais à une concentration située entre 20 à 30 %. Son action est plus profonde puisqu’il élimine les cellules cutanées à plusieurs épaisseurs. Il traite efficacement les premières rides et les taches brunes.

Puisque la desquamation est ici plus importante, il faudra respecter un temps de convalescence de six à dix jours. Dans les premiers jours qui suivent le soin, la peau devient marron, mais cela disparaît ensuite. Le risque de rebond pigmentaire est aussi plus important d’où la nécessité de bien préparer la peau.

Il est possible de l’associer à un peeling profond péribuccal pour traiter les rides autour de la bouche ainsi qu’un peeling périorbitaire pour supprimer les rides autour des yeux.

Si la concentration du produit dépasse les 30 %, il est conseillé de ne pas l’utiliser, car le risque cicatriciel est plus élevé. Dans ce cas-là, il est mieux d’utiliser le phénol domestiqué qui est plus sûr.

Le peeling profond

Cette forme de peeling utilise le phénol comme produit de soin. Il est efficace pour traiter les rides profondes, les rides périorbitaires, le plissé solaire de la lèvre supérieure, le plissé des joues, les kératoses, les lentigo et les taches brunes punctiformes.   

Il donne d’excellents résultats, mais est toutefois une version assez contraignante du peeling. En effet, l’intervention se fait au bloc opératoire et sous anesthésie générale. Le patient se retrouve ensuite avec la peau qui suinte et des oedèmes qui apparaissent au niveau du visage. La desquamation se remarque également pendant les huit à quinze jours qui suivent et pendant quelques mois, la peau restera rosée. Pour ne pas aggraver la situation, toute exposition au soleil est fortement déconseillée.

Ce peeling pénètre profondément dans la peau pour en détruire ses couches supérieures. Avant d’appliquer le produit, le praticien commence par un nettoyage minutieux de la peau à l’aide d’une solution spécifique. Une fois le peeling réalisé, on recouvre le visage de pansement, de poudre antiseptique et de pommade. Une visite de contrôle chez le médecin devra également être respecté tous les deux ou trois jours.

Il faudra attendre six mois pour que les résultats puissent être appréciés. Dans certains cas, il est possible de faire un peeling au phénol sur des zones précises.   

En savoir plus sur le lifting en Tunisie ici.